Fin 2016, la région Hauts-de-France enregistre une augmentation des créations d’entreprise concomitamment à une diminution des disparitions d’entreprise (cessations et liquidations judiciaires), avec respectivement 41 917 entités créées et 28 342 entités disparues. Portée par cette évolution favorable, la région prend la 3ème place en France métropolitaine avec un Indice de Dynamisme Economique (IDE)* de 1,48, soit 0,05 point au-dessus de l’IDE national à 1,43. Cette tendance positive se confirme fin septembre 2017, sur 12 mois glissants, avec une forte baisse des défaillances d’entreprise, – 12,4 %, l’un des plus forts reculs enregistrés parmi les régions métropolitaines.

Début 2017, la région Hauts-de-France compte 641 418 établissements dont 88 % de sièges sociaux. L’ensemble de ces établissements emploie près de 1 641 303 salariés. C’est bien entendu la ville de Lille qui arrive en tête, avec 6,9 % des établissements actifs régionaux pour 9,2 % des salariés. La ville d’Amiens se situe, de loin, en seconde position avec 3,7 % des entités actives régionales, pour 2,6 % des effectifs. C’est le département Nord qui regroupe le plus d’entreprises et le plus de salariés de la région, avec respectivement 44,9 % et 55,9 %.

Le BTP en tête des secteurs d’activités de la région

Territoire à fort héritage industriel et agricole, la région Hauts de France a connu d’importantes mutations de son tissu industriel et a su adapter son économie. Ainsi, la Région qui met en place des dispositifs sur-mesure afin d’accompagner les entreprises, se montre très présente sur les marchés porteurs de l’industrie et des services.

Comme dans beaucoup de régions françaises, le Bâtiment & travaux publics (BTP) est le premier secteur d’activités en nombre d’entreprises. En région Hauts-de-France, il regroupe 32,6 % des entreprises, résultat supérieur à certaines autres régions comme Auvergne Rhône-Alpes avec 32,1 % des entreprises dans le BTP, ou la région Nouvelle-Aquitaine qui compte 25,2 % de son tissu entrepreneurial dans ce secteur d’activités. En Hauts-de-France, les services collectifs se positionnent en seconde position en nombre d’entreprises, avec 17,7 % des entités régionales. En revanche, ce secteur d’activités est le premier employeur de la région avec 35,6 % des salariés régionaux.

Peu de Grandes entreprises, concentrées dans le Nord

Comme dans toutes les régions métropolitaines françaises, les Très Petites Entreprises (TPE) représentent la grande majorité des entités actives, soit 84 % en Hauts-de-France. Le BTP, les Services collectifs et Services aux entreprises sont les secteurs d’activités ayant le plus de TPE avec respectivement 85,2 %, 83,4 % et 84,9 % de leur tissu entrepreneurial.

En outre, depuis février 2017, la région Hauts-de-France a souhaité accompagner les TPE dans leur développement (accession à de nouveaux marchés, création d’emplois, R&D…) en leur proposant un nouveau prêt dédié, adapté au territoire, sur la base du dispositif «Prêt Croissance TPE».

La catégorie des Petites & Moyennes Entreprises (PME) ne comptabilise pour sa part, que 4 % des entreprises régionales. Ce sont les secteurs d’activités Produits minéraux & chimie et Métaux qui ont la plus forte représentativité de PME avec respectivement 38,4 % et 33,2 % de leur population entrepreneuriale. Enfin, la région ne compte que 55 Grandes entreprises (48 en Auvergne-Rhône-Alpes), dont 17 dans les Services financiers et 6 dans les Services collectifs ; sur 55 Grandes entreprises, 46 sont dans le département Nord.

* L’Indice de Dynamisme Economique (IDE) d’Ellisphere est un ratio calculé sur 12 mois glissants, entre les créations et disparitions d’entités juridiques disposant d’un SIREN, en France métropolitaine. Les disparitions intègrent les liquidations judiciaires et les cessations (hors liquidations judiciaires).

Pour plus d’informations sur ces statistiques  pole_statistiques_economiques@ellisphere.com

 

 

Share