Cession et Transmission Selon les estimations de la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Île de France, céder ou reprendre une entreprise concernera 400 000 à 500 000 entreprises en France sur la prochaine décennie. Deux grandes options s’offrent aux dirigeants, transmettre l’entreprise à un ou des membres de sa famille. A défaut, vendre celle-ci à un tiers.

La transmission familiale est fiscalement favorisée dans certains pays européens. Aux Pays Bas, 58% des entreprises bénéficient d’une telle opération, 55% en Allemagne et 72% en Italie. En revanche, en France, seules 14% des entreprises sont transmises dans ce cadre (chiffre 2011). Pourtant, la volonté des dirigeants français est majoritairement de transmettre leurs entreprises à leurs enfants. Malheureusement, pour diverses raisons, les héritiers ne peuvent ou ne souhaitent pas prendre la suite. Les conflits familiaux, le nombre important de défaillances d’entreprises, les « non-dits » au sein de la famille sont d’autant de raisons qui font obstacles aux transmissions familiales.

Parallèlement à la transmission familiale, les dirigeants peuvent opter pour la cession de leur entreprise à un tiers hors de la famille. Toutefois, convaincre un dirigeant de reprendre son entreprise ne repose pas uniquement sur une question d’argent. Le repreneur doit séduire le cédant afin qu’une relation de confiance s’établisse entre les deux parties. D’autant qu’il n’est jamais aisé de reprendre le flambeau d’une entreprise marquée de l’empreinte de son fondateur. A ce titre, lorsque la vente est enfin conclue, il est souvent nécessaire que le cédant accompagne quelques temps l’acquéreur afin de faciliter la transition, vis-à-vis principalement des partenaires commerciaux et des salariés de l’entreprise. Cette période transitoire qui peut aller de 15 jours à 6 mois, participe indéniablement à la réussite de l’opération.

  • Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez-vous aux publications de l’Express.
  • Consultez la rubrique « Entreprise familiale » de lentreprise.com.
Share