Cette activité génère environ les deux tiers des créations et disparitions d’entreprises du secteur Agroalimentaire. Elle reste par ailleurs sous la ligne de flottaison avec un Indice de Dynamisme Economique* inférieur à 1 depuis 2009 (à savoir pour une entreprise qui disparaît, moins de une se crée).

Sur la période avril 2009 – avril 2017, ce sous-secteur, aux activités très hétérogènes (boissons hors alcools, transformation des fruits et légumes, matières grasses, travail et transformation du grain, produits laitiers…) a perdu près de 4 400 entreprises.

Au sein de cet ensemble sectoriel, un segment représente une part prépondérante dans les mouvements d’entreprises, celui de la Boulangerie-pâtisserie, principalement individuelle et artisanale. Sur la période étudiée, cette activité représente en moyenne 87 % des créations et 86 % des disparitions d’entreprises dont 93,5 % de liquidations.

Depuis cinq ans, la Boulangerie-pâtisserie connaît une vraie crise avec un repli des créations d’entreprises accompagné d’une hausse significative des défaillances. Cette activité encore essentiellement composée de petites structures est largement bousculée par l’offre des grandes surfaces et chaînes spécialisées à la puissance productive et financière plus importante. La Boulangerie-pâtisserie est également sensible aux évolutions générales des habitudes de consommation – globalement en France, moins de pain consommé, mais des produits plus diversifiés.

* L’Indice de Dynamisme Economique (IDE) d’Ellisphere est un ratio calculé sur 12 mois glissants, entre les créations et disparitions d’entités juridiques disposant d’un SIREN, en France métropolitaine. Les disparitions intègrent les liquidations judiciaires et les cessations (hors liquidations judiciaires).

Contacts presse
Thierry Bès                                Audrey Cluber
Tél. 01 55 51 58 01                         Tél. 01 55 51 58 19
Thierry_bes@ellisphere.com     audrey_cluber@ellisphere.com

Share