Maîtriser son chiffre d’affaires est essentiel, mais maîtriser sa trésorerie l’est tout autant. Les décaissements précèdent quasiment toujours les encaissements. A ce titre, bien que rentable avec un résultat net correct, une entreprise peut se retrouver en dépôt de bilan si elle est à court de cash.

Souvent payées à plus de 60 jours, les TPE-PME doivent en revanche régler leurs fournisseurs sous 45 jours, maximum. Ces décalages dans les délais de paiement sont susceptibles d’impacter négativement la trésorerie des entreprises. Pour contrer ces effets, certaines d’entre elles peuvent être tentées, pour maintenir du cash, d’allonger les délais de paiement pour payer leurs fournisseurs. Malheureusement, à terme, cette stratégie a pour principale conséquence de les fragiliser, avec un risque accru de défaillance, lors de baisses de marge par exemple.

Bien gérer une entreprise consiste donc à bien gérer sa trésorerie. Ceci implique d’anticiper ses liquidités principalement disponibles en caisse ou en banque pour pouvoir couvrir ses charges d’exploitation, de faire face aux imprévus, et de manière générale, de disposer de suffisamment de marge de manœuvre financière.

Au sein des entreprises, optimiser la trésorerie doit être l’affaire de tous les collaborateurs ; l’anticipation des risques client reste l’un des moyens privilégiés pour atteindre cet objectif d’optimisation.

Pour tout savoir sur les solutions décisionnelles d’Ellisphere

 

Share