vignette_affacturage_assurance-creditPour bien comprendre les différences entre l’affacturage et l’assurance-crédit, il est tout d’abord nécessaire de rappeler les caractéristiques de chacun de ces produits.
L’affacturage est une solution qui regroupe trois services : le financement des factures entre 24 et 48h en échange des créances émises / La gestion des comptes clients par client et par facture, ainsi que la gestion des encaissements et le recouvrement de créance / La garantie contre les factures impayées. Tandis que l’assurance-crédit garantit uniquement les ventes sur les clients et ne propose pas de financement. Cette solution s’appuie sur plusieurs services : prévention et surveillance de tous les clients / Suivi des créances douteuses / Recouvrement des créances / En cas d’impayé paiement des indemnités.

Quelles sont alors les principales différences entre l’affacturage et l’assurance-crédit ?
Même si l’Affacturage intègre une solution d’assurance-crédit, c’est avant tout un outil pour obtenir de la trésorerie. L’objectif principal est de financer l’entreprise alors que l’assurance-crédit garantit uniquement le risque d’impayé. Ces deux solutions sont différentes mais complémentaires. L’affacturage, pour pouvoir financer les factures, a besoin de sécuriser les créances. L’organisme d’affacturage peut le faire, soit en interne, soit en externe, en souscrivant un contrat auprès d’une compagnie d’assurance-crédit. Pour l’entreprise, l’assurance-crédit sécurise son poste client grâce à la surveillance et l’évaluation des risques d’impayés, tandis que l’affacturage finance le besoin de trésorerie.

Les avantages et inconvénients de l’affacturage
L’affacturage apporte à l’entreprise une source financière supplémentaire pour alimenter sa trésorerie de façon indépendante vis-à-vis de sa banque. Elle peut alors se développer en se libérant des relances clients et des besoins de trésorerie. Autre avantage de l’affacturage, les factures sont couvertes à 100 %, tandis qu’avec l’assurance-crédit les factures sont couvertes jusqu’à un maximum de 90% du montant HT de l’impayé.

Toutefois, c’est une solution qui demeure inadaptée aux faibles volumes de comptes clients, d’autre part, son tarif reste élevé surtout si l’entreprise a beaucoup de factures avec un montant très faible.
Par ailleurs, l’affacturage n’est pas la meilleure solution sur le long terme et ne répond pas aux exigences de certains secteurs d’activités. Enfin, l’affacturage peut perturber les relations commerciales car le client est informé du recours même à l’affacturage

Les avantages et inconvénients de l’assurance-crédit
L’assurance-crédit offre une solution discrète de surveillance et de sélection de ses clients, alors qu’avec l’affacturage, le client est informé que sa créance a été transférée. Avec l’assurance-crédit, il est envisageable de surveiller en permanence la santé financière de ses clients existants et de prospecter sereinement. Entre autre, il est possible d’accéder à des tarifs intéressants pour le recouvrement de ses clients qui ne sont pas assurés, tout en conservant le contrôle de la relance de ses clients. Enfin, l’assurance-crédit tend à rassurer les banquiers car le poste client est garanti.

Cependant, avec l’assurance-crédit classique, il est nécessaire de remettre l’ensemble du chiffre d’affaires assurable auprès de l’assureur crédit, la prime dépendant ainsi du montant global du chiffre d’affaires de la société. Pour une entreprise avec un chiffre d’affaires important, le coût de l’assurance-crédit peut donc vite devenir important et moins rentable que l’auto-assurance sur le long terme.
Pour contourner cet inconvénient, il existe l’assurance-crédit à la carte qui permet d’assurer uniquement le ou les encours que vous avez sur les clients de votre choix et non sur tout le chiffre d’affaires ; vous payez seulement en fonction du risque sur votre client et non sur la totalité de votre portefeuille clients.

Article de Guillaume de Drouas  www.assurance-credit-entreprise.fr