Biens d'équipements industrielsMalgré un contexte national peu favorable à la production industrielle, le secteur des Biens d’équipements industriels présente toujours un tissu d’entreprises majoritairement sain. En effet, 56% de ses intervenants se situent dans les classes de risque « Moyen à faible » ou « Faible à très faible » contre 54,5% au plan national. Par ailleurs, le nombre d’entreprises en classe de risque « Très élevé à élevé » a peu évolué par rapport au 1er trimestre 2014 en passant de 7,5 à 7,9%, soit toujours un point de moins que la moyenne nationale tous secteurs confondus.

Les sous-secteurs « Biens d’équipements électriques » et « Mécanique » présentent cependant des performances moins favorables avec une part d’entreprises en risque « très élevé à élevé » proche du ratio national (8,9%). In fine, moins de la moitié des entreprises du secteur a bénéficié récemment d’une révision à la hausse du score Ellipro, soit un niveau inférieur à l’ensemble des entreprises étudiées (51%).

Selon le coefficient de dynamisme d’Ellisphere, le secteur ne se renouvelle plus. Depuis février 2013, les disparitions de fonds sont tout juste compensées par les nouveaux entrants, même si le segment « Biens d’équipements électriques » affiche une meilleure performance (coefficient de dynamisme de 1,3). Par ailleurs, le seul segment « Mécanique » représente près de 80% des mouvements d’entreprises dans le secteur. Si sur un an, à fin juin 2014, les créations sont en berne (-1,6%), une amélioration est toutefois notée côté défaillances (-8%) accompagnée d’un net ralentissement des cessations (-7,3%).

Analyse sectorielle réalisée dans le cadre de la préparation de la Journée du crédit AFDCC du 13 novembre 2014.

L’indicateur de risque sectoriel d’Ellisphere porte sur les sociétés actives ayant publié un bilan, hors holding et secteurs financiers, soit près de 1 100 000 entités. L’analyse du risque d’Ellisphere se fonde sur le score Ellipro qui est un indicateur destiné à donner, defaçon synthétique, une estimation du risque de défaillance d’une entité,
la défaillance étant ici le défaut légal (redressement ou liquidation judiciaire) ; le « risque très élevé » précède le « risque avéré » qui correspond au défaut légal. 

Consultez la présentation du score Ellipro

Share