vignette_reseaux_sociauxDevenus des outils de communication modernes et incontournables, les réseaux sociaux sont omniprésents sur le web. Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Instagram, Badoo, Snapchat, Myspace… Autant de réseaux qui connaissent un engouement auprès du grand public. Pour leur part, les grands groupes tirent profit de cette puissance de communication encore trop boudée par les sociétés familiales. À usage interne des entreprises, les réseaux sont pour les dirigeants le moyen de communiquer avec leurs salariés où qu’ils se trouvent. Ils permettent aussi de tisser des liens plus étroits entre collaborateurs d’une même entreprise.

Que ce soient les entreprises elles-mêmes ou leurs dirigeants, tout est question de génération. En effet, les jeunes dirigeants d’entreprises n’hésitent pas à s’approprier ces nouveaux outils de communication, ce qui semble moins évident pour les générations antérieures plus hermétiques aux nouvelles technologies. Toutes les sociétés familiales créées en 2015 sont sur les réseaux sociaux, celles créées en 2000 le sont pour la plupart, quant aux plus anciennes, elles le sont à des degrés variables.

Pour les sociétés familiales, le passage des générations est un moment crucial et difficile. Dans seulement 10% des cas, le cap de la 3ème génération est franchi. Dans 60% des cas, les problèmes de communication sont une source d’échec pour la succession. Au sein d’une entreprise familiale, les membres d’une même famille peuvent avoir des aspirations très différentes. La sphère familiale devient alors très complexe. Pour certains groupes patrimoniaux, le capital peut être dispersé entre des dizaines, voire des centaines de personnes pas toujours forcément proches. Pour pallier ces inconvénients, les réseaux internes de communication peuvent s’avérer essentiels.

En fonction de la branche d’activités de l’entreprise, un réseau conviendra mieux qu’un autre. Des prestataires de services comme Trusted Family se chargent de la gestion des réseaux sociaux d’entreprises. Mais il est aussi plus aisé pour les petites entreprises de s’acquitter elles-mêmes de ce travail. Auquel cas, il est capital de vérifier régulièrement les informations du net et de les alimenter, d’autant que les réseaux doivent être vivants et interactifs. Il est ainsi souhaitable de bien préparer son arrivée sur la toile, la diffusion des informations ne doit pas se faire à la légère. En effet, si la visibilité sur Internet peut être une véritable mine d’or, elle peut aussi se transformer en terrain miné.

  • Pour lire l’intégralité du dossier, abonnez-vous aux publications de l’Express.
  • Consultez la rubrique « Entreprise familiale » de lentreprise.com.
Share