Transports et logistiquesLe niveau de risque est élevé pour le secteur des Transports et de la Logistique. Souvent considéré comme un indicateur avancé de la reprise économique, le secteur présente d’inquiétants signes de faiblesse. Près de 59% de ses entreprises sont considérées en risque « très élevé à moyen », contre seulement 45,3% du total des acteurs économiques tous secteurs confondus. Avec près de 15% d’entreprises concernées, ce secteur présente d’ailleurs le niveau de risque « très élevé à élevé » le plus important parmi tous les secteurs d’activités.  L’activité Transport terrestre est très impactée avec près de 63% de ses entreprises en risque « très élevé à moyen », confirmant les difficultés conjoncturelles et structurelles rencontrées. Par ailleurs, les activités de l’Entreposage et logistique ainsi que du Transport  aérien et spatial ont vu les scores d’une petite majorité de leurs entreprises évoluer à la hausse. Dans son ensemble, le secteur des Transports et de la Logistique présente toujours un coefficient de dynamisme (rapport entre les créations et les disparitions d’entreprises)  favorable de 1,3 malgré une progression de près de 3 % de ses défaillances sur un an à fin juin 2014 (contre 2% tous secteurs confondus).  A noter que le Transport terrestre représente à lui seul 90% des mouvements d’entreprises (créations, cessations et défaillances) de l’ensemble du secteur Transports et Logistique.

Analyse sectorielle réalisée dans le cadre de la préparation de la Journée du crédit AFDCC du 13 novembre 2014.

Méthodologie : l’indicateur de risque sectoriel d’Ellisphere porte sur les sociétés actives ayant publié un bilan, hors holding et secteurs financiers, soit près de 1 100 000 entités. L’analyse du risque d’Ellisphere se fonde sur le score Ellipro qui est un indicateur destiné à donner, de façon synthétique, une estimation du risque de défaillance d’une entité, la défaillance étant ici le défaut légal (redressement ou liquidation judiciaire) ; le « risque très élevé » précède le « risque avéré » qui correspond au défaut légal. 

 

 

Share